This site uses cookies! Learn More

Ce site utilise des cookies !

En continuant à utiliser ce site, vous vous engagez à nous permettre de stocker des cookies sur votre ordinateur.

 

Si nous utilisons des cookies et retenons des données anonymes, c’est pour nous aider à mieux gérer notre mesure d’audience, aider nos partenaires commerciaux à nous rémunérer et nos partenaires publicitaires à proposer des annonces qui vous correspondent.

 

Grâce à ces cookies, le forum est en mesure de savoir qui écrit un message et utile pour le système d'authentification.

 

En cliquant sur « J'accepte », vous acceptez l'utilisation par NAS-Forum de cookies publicitaires et de mesure d'audience fine.

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Marckaos

D

Messages recommandés

Bonjour,

Merci de nous faire partager votre journal de bord, je trouve ça très intéressant.
Sur le côté 'grand public' des NAS Syno, j'avais moi aussi fait la remarque ici.

Internet fourmille de sites qui recommandent les NAS Syno à tour de bras dans une approche très grand public. "Vous branchez, vous démarrez, et ensuite vous verrez Syno s'occupe de tout c'est très simple"... sauf que la réalité est toute autre.

Il est en effet indispensable d'avoir un minimun de connaissances sur le réseau (les ports, les protocoles, les adresses, etc.) pour comprendre ce qu'on fait.

Jusqu'ici je n'ai jamais eu à taper de lignes de commande, mais il semble que des connaissances de langage soit aussi un gros plus...

Ce malentendu sur la cible de la clientèle est entretenu par Synology lui-même, qui oriente à volonter son marketing vers le grand public et le néophyte à la recherche, en vrac, d'un serveur-audio-vidéo-stockage-qui-se-sauvegarde-tout-seul-et-accessible-de-l'extérieur.

La marche a été un peu haute à mes débuts, et le forum m'a énormément aidé.

Mais j'ai un ami qui n'a pas eu ce courage et qui avait acheté un DS111 qui est retourné à l'envoyeur. Il pensait acheter une sorte de "super disque dur", et il s'est noyé dans les paramètres sans réussir à accéder simplement à ses fichiers.

Sans prendre les gens pour des débiles, un énorme effort a été fait par les marques pour faciliter la connectivité des appareils entre eux, en particulier sur les smartphones et TV connectées. Le même ami à toute sa maison connectée, sa TV connectée (merci dlna), et son (ses) smartphone envoient des infos partout sans jamais avoir lu un mode d'emploi.

Sur ce point Synology a encore un long chemin à parcourir...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cet après-midi !

Réception de l’onduleur pour protéger le Syno, j’habite une région orageuse sujette aux coupures intempestives.

Comme il faut 16 heures à l’engin pour charger sa batterie j’en profite pour recevoir quelques conseils.

Il y a un CD inclus dans le carton et le constructeur (APC) me conseil l’installation d’un logiciel qui coupera proprement un éventuel ordinateur branché sur l’onduleur.

Qu’en est-il pour le « NAS », j’ai pris garde d’acheter un onduleur affiché dans la liste de compatibilité fournie par Synology.

Je pense que nombre d’entre vous possèdent une telle configuration « NAS » + onduleur, donc pour éviter les ennuis je m’en remets à vous afin de m’expliquer comment marier tout ceci avec délicatesse. (NAS 213J, onduleur APC 550VA).

Merci d’avance, amitié, Marckaos

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vous pouvez toujours installer le logiciel sur votre PC si ça vous chante, mais il n'aura guère d'utilité en fonctionnement vu que c'est le NAS qui recevra les infos.

Il suffit de connecter la prise usb sur le NAS et de paramétrer le menu UPS pour que le NAS le reconnaisse. Vous faites ensuite les réglages qui vous conviennent pour votre utilisation.

Ensuite, rien ne vous empêche d'activer le serveur UPS pour pouvoir distribuer les infos UPS vers d'autres NAS ou PC en indiquant leurs adresses IP dans la liste des clients.

Sur le PC, vous pouvez installer WinNut qui est un logiciel qui permet de récupérer les infos du serveur et qui est sensé donner un beau tableau récapitulatif avec plein de galvanomètres.

Le problème, c'est que si j'ai pu le faire fonctionner sur XP et W7-32, il n'est apparemment pas compatible avec W7-64.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Mic13710,

Pourquoi ce qui semble simple deviens tout à coup énigmatique. Y aurait-il des personnes formées pour inventer des choses compliquées ou mal renseignées.

En lisant votre réponse je me suis dit voilà un truc banal à faire, ben non !

1) Choix entre serveur onduleur Synology et onduleur SNMP

2) Temps avant que le Diskstation entre en mode sans échec.

Le mode sans échec est-il celui qui permet au Syno de s’éteindre correctement ? (quelle valeur mettre)

Il me semble avoir lu que le Syno se coupe proprement de lui-même lorsque la batterie n’as plus la charge pour le supporter.

Deux ou trois commentaires explicatifs sur cette page de paramétrage n’auraient pas coutés bien chers. Tout le monde n’est pas bachelier et moi je n’ai pas même mon certificat d’étude !

En aparté j’ai cru devenir fou en lisant la méthode de récupération de ce fameux certificat « SSL » offert par Gandi avec un nom de domaine. Bien sûr je suis incapable de le faire !

Amitié et merci de votre passage, Marckaos.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il ne peut pas y avoir des explications sur chaque mot ou acronyme, sinon chaque page d'aide deviendrait un vrai roman en 360 volumes ! Google sert à ça, aussi.

le SNMP est un protocole de communication qui permet de faire de la gestion centralisée. Il faut pour cela que le matériel soit construit avec ce protocole. Les onduleurs qui l'embarquent ne sont pas légion et leur prix n'est certainement pas celui que vous avez payé le votre.

Donc c'est serveur onduleur Synology qu'il faut choisir.

Le temps avant que le diskstation entre en mode sans échec est affaire d'analyse et de compromis entre le degré de perturbation de votre réseau et le temps qu'il faut pour sauvegarder le travail en cours.

Si le réseau est fortement perturbé, il faudra opter pour un temps plutôt court pour ne pas trop décharger la batterie afin que l'onduleur puisse faire face à une ou plusieurs autre(s) panne(s). Si les perturbations sont plutôt exceptionnelles, vous pouvez rallonger le temps.

Attention que le temps de mise en sécurité du nas est assez consistant. Il faut compter 2 bonnes minutes avant que la mise en sécurité soit effective.

Le NAS ne s’éteint pas, il passe seulement en mode sécurité (cad que les accès disques et au nas sont interrompus).

Il est donc préférable d'arrêter l'UPS par le NAS (ce qui l'arrêtera ...) pour économiser la charge batterie. Le redémarrage sera bien entendu plus long, mais comme tout est arrêté de toute façon, ça n'a que peu d'incidence.

Il faut pour cela paramétrer l'onduleur et le NAS pour qu'ils redémarrent automatiquement au retour secteur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il ne peut pas y avoir des explications sur chaque mot ou acronyme, sinon chaque page d'aide deviendrait un vrai roman en 360 volumes ! Google sert à ça, aussi.

le SNMP est un protocole de communication qui permet de faire de la gestion centralisée. Il faut pour cela que le matériel soit construit avec ce protocole. Les onduleurs qui l'embarquent ne sont pas légion et leur prix n'est certainement pas celui que vous avez payé le votre.

Oui c'est vrai que Google est l"ami de beaucoup de monde mais quitte à chercher des renseignements sur un matériel particulier autant le faire sur un forum dédié comme celui où nous sommes actuellement.(ça profitera forcément à d'autres)

Bon demain quand la charge sera complète je branche l'équipement à l'onduleur et j'accordre 15 minutes de sursis avant sommeil.

Amicalement, Marckaos.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous,

Encore une paire d’heures avant de brancher le Syno et la box sur l’onduleur, je pense réduire à 5 minutes le temps alloué après une coupure de courant, j’ai trouvé quelques conseils grâce à mon pote « Google » à ce sujet.

En attendant je vais me pencher sur « Gandi » qui vient de me mitrailler de Mails.

J’ai donc suivis les conseils donnés ici en créant un nom de domaine sur cette plateforme (Gandi) mais cela m’amène maintenant à de nouvelles interrogations.

J’aimerais que ce domaine pointe vers mon futur petit site que je mets en place. J’ai donc un faux domaine No-Ip qui pointe vers ma NeufBox et un vrai, exemple « mon-site.fr » qui lui pour le moment ne pointe sur rien.

Comment dois-je faire pour que la redirection de « mon-site.fr » accède directement au répertoire WEB sur le syno et au dossier ou se trouve mon site en construction ?

Je précise que j’ai ouvert le port 80 sur la NeuBox pour les connexions « http ».

Amitié, Marckaos.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

onduleur en fonction ! Il est bien reconnu par le Syno, nul besoin d'indiquer un temps de latence avant arrêt du "NAS". Cela se fait automatiquement lorsque la batterie ne supporte plus la charge, du moins c’est ce qu’indique une des options dans les paramètres du Syno.

Site Internet également OK avec le nom de domaine redirigé vers l’adresse No-Ip, ça fonctionne sans mettre de N°de port même en local, je peux donc tester mon futur site avec plusieurs navigateurs sur mon portable.

Depuis 14 jours que le Syno est à la maison une chose est certaine pas le temps de s’ennuyer !

1) Ce qui fonctionne

Audio Station, bien que parfois DSstation sur Android fasse le zouave mais pas trop grave.

Video Station, jusqu’à maintenant fait ce que nous lui demandons aussi bien à la maison qu’à l’extérieur.

Photo Station, pas vraiment exploré à fond mais deux albums sont dessus et mes filles à 900Km de chez moi les consultent sans problèmes.

Mon petit site en construction qui est en ligne, adressable par Internet.

La connexion « SSH » avec Putty bien que je ne trouve pas vraiment de tuto sur la gestion en ligne de commande pour un Syno, si quelqu’un connait une adresse !

2) Ce qui chagrine tout de même un peu.

Ce satané certificat « SSL » auquel je ne comprends rien, pourtant j’en lis des trucs à son sujet.

Emule en low ID c’est un programme que j’ai beaucoup utilisé il y a quelques années sur un ordi, je sais comment faire pour obtenir une hight ID sur un « PC », pour le « NAS » j’erre activement sur mon ami Google mais ne trouve pas.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Me reste les connexions « VPN » à travailler et ce Webdav dont je ne vois pas trop la finalité.

Voilà donc ou j’en suis après deux semaines, dire que des marques (pas Syno) annoncent fièrement la mise en service d’un « NAS » en 15 minutes. J’avais acheté un premier appareil comme ça, déballer, brancher. Il a effectivement fait 15 minutes avant de rejoindre son carton pour un voyage en sens inverse.

Bonne nuit à tous, amicalement, Marckaos.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Ça avance bien apparemment :)

J'ai un peu de temps ce soir, donc je vais essayer de répondre à tes interrogations (en espérant être plus clair/simple que pour les histoires d'autorité de certification :unsure: )

Site Internet également OK avec le nom de domaine redirigé vers l’adresse No-Ip, ça fonctionne sans mettre de N°de port même en local, je peux donc tester mon futur site avec plusieurs navigateurs sur mon portable.

Attention, s'il y a une redirection au sens navigateur, donc si dans la barre d'adresse du navigateur il y a ton adresse en no-ip, tu ne pourras pas utiliser ton certificat sans erreur.

Si tu as fait une redirection au sens DNS, c'est à dire un CNAME (alias DNS), alors pas de soucis.

Video Station, jusqu’à maintenant fait ce que nous lui demandons aussi bien à la maison qu’à l’extérieur.

C'est très certainement l'application Synology que j'utilise le plus :D

Par contre tu dois avoir une très bonne connexion pour l'utiliser depuis l’extérieur, j'avais testé avec ma pauvre ligne ADSL et c'était inexploitable (pas assez de débit en upload)

Photo Station, pas vraiment exploré à fond mais deux albums sont dessus et mes filles à 900Km de chez moi les consultent sans problèmes.

A tout hasard, je ne sais pas si tu as vu mais chaque utilisateur peut avoir son propre PhotoStation (et audio/video ...), avec ses photos, ses albums, son blog, ses restrictions ..., en plus du photoStation "global" (même chose avec AudioStation, WebStation, ...)

Une fois activé, il faut simplement rajouter ~login entre l'adresse du syno et le /photo (par exemple : http://mon.nas.perso/photo/ -> http://mon.nas.perso/ ~fenrir/photo/) pour y accéder

La connexion « SSH » avec Putty bien que je ne trouve pas vraiment de tuto sur la gestion en ligne de commande pour un Syno, si quelqu’un connait une adresse !

Quand tu te connecte en SSH, tu accèdes au système d'exploitation qui fait tourner DSM (entre autre), et c'est simplement un Linux presque standard

Donc il ne faut pas chercher des docs spécifiques Synology mais des docs Linux.

On ne peux pas de donner de docs générales (trop de chose à savoir), au mieux on peut de fournir des docs sur le fonctionnement de base (organisation du système de fichiers, gestion des droits, navigation, ...) et les commandes les plus courantes (cd, ls, tar, chmod, chown, find, ...).

Par contre si tu as des questions précises (comment faire ceci ou cela), tu n'auras aucun mal à trouver ta réponse, que ce soit sur ce forum ou sur le net de manière générale.

A noter tout de même que le SSH est utile pour faire des modifications non supportées par synology, donc c'est déjà un usage avancé, en 1 commande tu peux supprimer tous les fichiers de ton Synology, donc fais attention, mais n'hésites pas trop non plus, c'est la seule manière d'exploiter à 200% ton boitier et de comprendre réellement son fonctionnement, enfin si ça t’intéresse...

Ce satané certificat « SSL » auquel je ne comprends rien, pourtant j’en lis des trucs à son sujet.

Je n'ai pas de certificat chez Gandi, mais d'après leur doc, ils livrent le certificat et sa clef en base64, donc tu as normalement 2 fichiers :

  • ta clef privée, à enregistrer avec un bloc note dans un fichier nommé ton.domaine.key : il ne faut jamais le donner à qui que ce soit, c'est l'équivalent du code de ta carte bancaire
  • ton certificat public, à enregistrer avec un bloc note dans un fichier nommé ton.domaine.crt : celui ci peut être en page d'accueil de google sans (trop de) risques

Pour récupérer ces fichiers il y a une doc ici : http://wiki.gandi.net/fr/ssl/get

En complément, il est recommandé de télécharger ce fichier : https://www.gandi.net/static/CAs/GandiStandardSSLCA.pem (http://wiki.gandi.net/fr/ssl/intermediate)

Une fois que tu as ces 2 ou 3 fichiers, tu peux les importer via l'interface du Synology

marckaos-importcertificate.png

Emule en low ID c’est un programme que j’ai beaucoup utilisé il y a quelques années sur un ordi, je sais comment faire pour obtenir une hight ID sur un « PC », pour le « NAS » j’erre activement sur mon ami Google mais ne trouve pas.

Normalement c'est le même principe :

Sur le Synology :

  • tu créés un partage/dossier pour Emule
  • tu choisis les ports à utiliser : un port UDP et un port TCP (ça peut être le même pour les 2)
  • tu autorises ces ports dans le Firewall

Sur ta box :

  • tu rediriges ces ports vers ton Synology

Mais il y a encore beaucoup de monde qui utilise emule ? (c'est une vraie question)

Me reste les connexions « VPN » à travailler

Ne confonds pas :

  • le Client VPN (à configurer dans les paramètres réseau du Synology) : il permet au Synology de se connecter à un serveur VPN
  • avec le Serveur VPN (à installer depuis le centre des paquets) : il permet à un client de se connecter au Synology

Je pense que tu parles du second.

Tu as 3 types proposés :

  • PPTP : protocole normalisé
    • +)assez simple à configurer coté serveur
    • +)en standard sur presque tous les clients
    • +)très simple à configurer coté client : une adresse, un port, un code
    • -)pas toujours supporté par les box
    • -)mais pas du tout sécurisé (dans la configuration par défaut de Synology)
  • OpenVPN : logiciel/protocole libre (GPL)
    • +)très simple à configurer coté serveur
    • -)rarement présent par défaut coté client, mais il s'installe facilement
    • -)un peu plus contraignant à configurer coté client
    • +)aucun problème avec les pare feu ou les box (il n'utilise qu'un seul port que tu peux configurer)
    • +)très sécurisé (dans la configuration par défaut de Synology)
  • L2TP/IPSec : protocole de référence
    • -)plus compliqué coté serveur
    • +)en standard sur presque tous les clients
    • +)en général assez simple coté client, mais là c'est très variable
    • -)mal supporté par les pare feu et les box (il n'aime pas le NAT), et 3 ports à ouvrir
    • -)assez sécurisé (dans la configuration par défaut de Synology)

Webdav dont je ne vois pas trop la finalité.

Le WebDAV est un protocole qui permet de manipuler des fichiers via une connexion http(s).

Pour caricaturer, c'est du partage de fichier par et pour le Web

En pratique ça permet plein de choses (agenda, carnet d'adresse, lecteurs réseaux, ...).

Dans le cas de Synology c'est principalement utilisé pour accéder à ses lecteurs réseaux depuis Internet : doc ici

C'est aussi utilisé par la plupart des applications mobile Synology

Voilà donc ou j’en suis après deux semaines, dire que des marques (pas Syno) annoncent fièrement la mise en service d’un « NAS » en 15 minutes.

En 15minutes, tu peux sans soucis avoir accès à un dossier partagé sur le réseau, c'est à ça que sert un NAS (Network Attached Storage / serveur de stockage en réseau).

Le reste (*Station, serveur web, vpn, ...) c'est autre chose, mais certainement pas du NAS.

Dit autrement, même s'ils jouent sur les mots, ils ont techniquement raison de dire qu'en 15 minutes le NAS fonctionne.

En pratique, c'est un peu (beaucoup) prendre les gens pour des cons :angry: , il est évident que 99% de leurs clients ne font aucune distinction entre la fonction NAS et toutes les autres fonctions proposées.

C'est du discours de commercial

Bonne nuit

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous.

Voici quelques jours que je ne suis pas passé raconter la suite des évènements.

Alors en résumé, les mains dans le cambouis avec Joomla mais je m’en sors plutôt mieux qu’avec la configuration d’un « NAS ».

Emule fonctionne maintenant en mode HightId après quelques paramétrages dans la NeufBox.

En revanche la connexion « SSH » avec Putty me renvoie le message suivant :

« Network error connexion refused »

Là je suis paumé, ça fonctionnait bien lors de mes essais précédents mais rien n’y fait. J’ai tenté une désinstallation puis réinstallation de Putty, toujours le même message !

J’ai également mieux compris l’histoire de la sauvegarde, elle est programmée pour se faire une fois par semaine sur un disque dur externe branché sur le port « USB ». (Les fichiers que je veux)

J’ai installé l’anti-virus de la suite Syno mais est-il efficace ?

Prochainement je tenterais la création d’un certificat avec ceux offerts par Synology, j’espère que cette action ne mettra rien en l’air ailleurs ?

Amitié à tous, Marckaos.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

incorrigible, je suis ! :o

J'avais déjà oublié qu'il faut se connecter en "root" pour le "SSH", ça vas tout de suite mieux :rolleyes:

En revanche mon Syno ne se met jamais en veille, est-ce bien normal ?

Pour l'heure je potasse de la doc sur Linux et sa ligne de commande, ça me rappelle l'époque héroique de MS-DOS !

Amitié, Marckaos.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites