This site uses cookies! Learn More

Ce site utilise des cookies !

En continuant à utiliser ce site, vous vous engagez à nous permettre de stocker des cookies sur votre ordinateur.

 

Si nous utilisons des cookies et retenons des données anonymes, c’est pour nous aider à mieux gérer notre mesure d’audience, aider nos partenaires commerciaux à nous rémunérer et nos partenaires publicitaires à proposer des annonces qui vous correspondent.

 

Grâce à ces cookies, le forum est en mesure de savoir qui écrit un message et utile pour le système d'authentification.

 

En cliquant sur « J'accepte », vous acceptez l'utilisation par NAS-Forum de cookies publicitaires et de mesure d'audience fine.

[TUTO] Préparation des disques avec Badblocks


Messages recommandés

il y a 27 minutes, babble a dit :

Je pense que si tu avais mis en premier le disque en emplacement 5 et pas en 6, les tailles auraient correspondu.

Le 8Tb uniquement en 6 je viens de le recevoir, idem pour le 3TB uniquement mis en 5.

La capture d'écran et la commande "fdisk -l" en SSH ont été fait au même moment.

J'ai lancer la commande badblock pour le sata6 et elle c'est lancer sur le disque n°5 (qui était aussi à testé) ☹️

Pour tester le n°6 j'ai dû lancer la commande sur le sata5.

 

C'est probablement un Bug, mais je préfère le signaler.

Modifié par maxou56
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 463
  • Created
  • Dernière réponse

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Bonjour, Un petit tuto pour préparer ces disques durs avec la fonction badblocks, en vue de les monter dans le nas. Pour ma part il existe deux façon de faire : soit en ligne de commande ou

Je pensais avoir donné l'info ici aussi 😅  Je n'ai du le faire que HFR  😇 Du coup, je reposte ici deux commandes qui permettent de liste les disques présents en tenant compte de la nouvelle nom

Posted Images

J'ai constaté moi aussi que sata1 n'est pas le disque du slot n°1...

Par exemple, mon sata1 correspond au disque de 8To qui est mis dans le slot n°3, le sata2 celui de 2To dans le slot4...

image.png.69e6054e7b446e9275d47aed5e3c83e8.png

C'est parce que j'ai installé DSM sur ces deux disques déjà dans ces emplacement (après leur badblocks via un disque temporairement mis dans le slot1) avec des emplacement 1 et 2 vides.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 9 minutes, MilesTEG1 a dit :

C'est parce que j'ai installé DSM sur ces deux disques déjà dans ces emplacement (après leur badblocks via un disque temporairement mis dans le slot1) avec des emplacement 1 et 2 vides.

Je testerais mais je penche plus pour l'ordre d'insertions des disques?

J'ai d'autres disques qui n'ont jamais été sur le NAS.

Car les 2 disques que j'ai mis, j'ai brancher à chaud le n°6 (sata5) puis le n°5 (sata6)

Modifié par maxou56
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, maxou56 a dit :

Je testerais mais je penche plus pour l'autre d'insertions des disques?

J'ai d'autre disques qui n'ont jamais été sur le NAS.

Car les 2 disques que j'ai mis, j'ai brancher à chaud le n°6 (sata5) puis le n°5 (sata6)

Heu pas tout saisi 😅

Dans mon cas, c'est clairement que lors de l'initialisation du NAS avec les hdd de 8To et de 2To, ces deux étaient seuls et même si en position 3 et 4, ils ont été affectés en sata1 et sata2.
C'est pour cela qu'il est aussi préférable de vérifier que le disque sur lequel on veut lancer le badblock est bien le bon avec :

 

smartctl -a /dev/sata1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 13 minutes, MilesTEG1 a dit :

Heu pas tout saisi 😅

J'ai un Groupe de stockage de 4disques dans les emplacement 1à4, sata 1à4 dans l'ordre.

Hier j'ai reçu un nouveau disque de 8TB, donc il n'a jamais été dans un autres emplacement (comme suggéré précédemment).

Je l'ai brancher dans l'emplacement 6 (et il y est toujours), il se nomme sata5

J'ai voulu aussi tester un disque de 3TB (qui n'a jamais été sur ce NAS), que j'ai branché dans l'emplacement 5 (et il n'a pas changé de place) et il se nomme sata6

Dans je suppose qu'il ce base sur l'ordre d'insertions des disques? Il y en avais déjà 4, donc le suivant c'est le 5 (même si il n'est pas dans l'emplacement 5)...

 

Une fois les 2 tests terminés. Je redémarrerais le NAS (pour éliminer un éventuel BUG), puis je testerais en branchant uniquement un nouveau disque dans l'emplacement 6 pour voir si il s'appelle aussi sata5.

Modifié par maxou56
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut à tous, je fais mon REX :

J'ai dû changer les noms des disques comme évoqués plus haut.

Voici la commande badblocks que j'ai lancé

nohup badblocks -nvsf -c 196608 /dev/sataX > /volume1/bdlck/sataX.log 2>&1 &

L'argument -c est calculé pour 6go de RAM.

 

Voici les premiers résultats:

sata2 : Pass completed, 0 bad blocks found. (0/0/0 errors) (14h30 environ)

sata3 Pass completed, 0 bad blocks found. (0/0/0 errors) (14h30 environ)

sata4 Pass completed, 0 bad blocks found. (0/0/4 errors) (14h30 environ) --> Celui-là, je vais le renvoyer

 

Je n'avais pas créer de volume, juste un groupe de stockage, du coup, il semble que je n'ai pas besoin de "réparer" les disques.

Je viens de lancer le sata1 je vois déjà (0/0/20 errors), je pense que je vais m'arrêter là 😋, je renvoie les 2 disques à l'envoyeur.

 

Petite touche humoristique : je lançais la commande "badlocks" sans doute parce que j'étais fan de Rastarocket 😅

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 3 weeks later...

Bonjour

Je suis étonné des temps de mes tests:

Synology 920+ avec 20go de ram, disque provisoire de 500go 7200 tr ou j'ai installé DSM.

Mise en place de deux DD de 14TO en plus.

J'avais testé les deux disques en USB3 avec WD Data Lifegard Diagnostics en test étendu  avant de les mettre dans mon synology : 23 heures de test chacun sans rien de détecté.

Dans le synology, j'ai fait la méthode Badblocks des deux disques en même temps avec les cdes:

badblocks -nvsf -c 393216 /dev/sata1 > /volume1/toto/sata1.log 2>&1 &
badblocks -nvsf -c 393216 /dev/sata3 > /volume1/toto/sata3.log 2>&1 &

Disque 1 :Pass completed, 0 bad blocks found. (0/0/0 errors) durée 4h15

Disque 2 :Pass completed, 0 bad blocks found. (0/0/0 errors) durée 4h13

 

23 heures test constructeur contre 4h15 pour le test badblocks, est ce normal??

 

J'en ai 4 autres à tester......

 

 

Modifié par steve1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 weeks later...

Bonjour à tous,

je suis le Tuto mais je tombe sur une étape qui dépasse de loin mes compétences. A la lecture de ce post, je ne trouve malheureusement pas de message me permettant de ne plus avoir cette impression d'être une poule devant un couteau...

l'objet de mon désarroi est l'identification du disque que l'on veut tester et malgré les explications détaillées indiquées par l'auteur sur le tuto je ne comprends pas ce que je dois faire:

dans le tutoriel, il est indiqué à l'étape du script défini par l'utilisateur dans la creation de la tache que l'on doit identifier comment le disque est nommé (SD, SATA,etc) et quelle lettre (ou chiffre selon la façon dont est nommé le disque (ce que je comprends être une action déterminé automatiquement par le NAS et non par l'utilisateur que je suis)).

mon problème est double:

1/ SD, SATA, etc : j'en ai aucune idée et la solution proposé semble nécessité une action que je ne comprends pas

 

Le 17/09/2017 à 12:36, firlin a dit :

Et pour connaitre le nom d’un disques (sataY) il faudra taper un commande en ligne de commande.

  fdisk -l | grep '/dev/[sh]d\|sata[[0-9]\|[a-z]]'

2/ si j'arrivais à résoudre le premier point, je n'ai aucune idée du numero ou lettre à attribué au disque que je souhaite tester.

donc je me retrouve avec 2 lignes selon le tutoriel:

Le 17/09/2017 à 12:36, firlin a dit :

badblocks -nvs -c 98304 /dev/sdX > /volume1/toto/sdX.log 2>&1 &

ou

Le 17/09/2017 à 12:36, firlin a dit :

badblocks -nvs -c 98304 –b 4096 /dev/sataY > /volume1/toto/sataY.log 2>&1 &

le faire au pif ne semblant pas être une possibilité réaliste, je me retrouve a ne pas savoir lequel utiliser et quel valeur remplacer à X ou Y selon que j'utilise un script ou l'autre.

si une bonne âme charitable pouvait m'aider... je précise que j'ai lu et relu le tutoriel mais je bloque vraiment je me demande si cette étape n'est tout simplement pas au-dessus de mes compétences mais le tutoriel d'installation semble conseiller vivement l'operation de vérification badblocks.

Je precise que je suis sous environnement Mac, et que le but de cette opération était de changer/faire évoluer mes disques installés sur mon DS718+ qui est lui-même le remplaçant de mon DS209 (paix à son âme).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour bjuin

il y a 35 minutes, bjuin a dit :

1/ SD, SATA, etc : j'en ai aucune idée et la solution proposé semble nécessité une action que je ne comprends pas

 

il y a 35 minutes, bjuin a dit :

que le but de cette opération était de changer/faire évoluer mes disques installés sur mon DS718+

Tu as pas lu le tutos comme il faut ( ou je me suis mal exprimé )

Citation

Par contre à partir des versions des nas DSx20 et suivant sauf sur les versions J (à confirmé) les disques ne sont plus nommé sdX mais sataY ou la valeur Y est un chiffre de 1 à 9 puis de a à z.

Autre point leur nom ne dépend plus de leur emplacement dans le nas. Et pour connaitre le nom d’un disques (sataY) il faudra taper un commande en ligne de commande.

  fdisk -l | grep '/dev/[sh]d\|sata[[0-9]\|[a-z]]'

Donc dans ton cas tu es toujours avec la conf sdX car tu as un DS718+(il te faudra définir l'argument X)

Donc dans ton cas cela donne  badblocks -nvs -c 98304 –b 4096 /dev/sdX > /volume1/toto/sdX.log 2>&1 &

ou badblocks -nvs -c 98304  /dev/sdX > /volume1/toto/sdX.log 2>&1 &

si tu veux pas spécifier l'argument -b

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je reste de l'avis de @babble sur l'utilisation du -w pour tester ses disques.
Je ne pense pas qu'il dise n'importe quoi...
On peut avoir des avis différents, mais ça ne justifie pas ce nettoyage de topic si la discussion est constructive et argumentée (bon après je n'ai pu lire que ce que j'ai reçu dans les notifications emails de cette nuit...).

Je suis aussi d'accord sur le fait de ne pas diaboliser cette option -w dans le tuto... ce serait bien d'en tenir compte.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les technologies évoluent, mais aussi les tutoriels, il a été débattu de l’inutilité à l’heure d’aujourd’hui de faire du -w, il suffit de voir le post du 30 novembre de ce topic pour le comprendre 😶

Maintenant après 3 années ce tutoriel a fait c’est preuve et il reprend ce qui été mis en boucle sur le forum pour testé les disques depuis des années 😉

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, MilesTEG1 a dit :

Je suis aussi d'accord sur le fait de ne pas diaboliser cette option -w dans le tuto... ce serait bien d'en tenir compte.

Pour essayer de conclure ( car je pense que vous avez pas lu le tutos depuis un certains temps MilesTEG1 et babble )

voici ce que j'ai écrit au sujet de la commande -w

Citation
  • Dans celle-ci à la partie Script défini par l'utilisateur mettre cette ligne de commande : (commande non destructive argument -n). Le tutos est expliqué avec celle-ci

Par contre on peut faire un test plus poussé avec une commande dite destructive (écriture sur le disque ) argument –w ; pour cela cas on remplace l’argument –n par –w. Dans ce cas le test met 3 fois plus de temps ce qui peut être problématique dans certains cas  (disque de gosse capacité ex >10to, voir cas un grosse quantité de disque à tester).

Après il faut peut être tournée la formule autrement

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

après 15m de recherche, je viens de me rendre compte de cette phrase que j'avais lu beaucoup trop vite

 

"Par contre à partir des versions des nas DSx20 et suivant sauf sur les versions J (à confirmé) les disques ne sont plus nommé sdX mais sataY ou la valeur Y est un chiffre de 1 à 9 puis de a à z.

Autre point leur nom ne dépend plus de leur emplacement dans le nas. Et pour connaitre le nom d’un disques (sataY) il faudra taper un commande en ligne de commande.

fdisk -l | grep '/dev/[sh]d\|sata[[0-9]\|[a-z]] "

 

je m'étais débrouillé par moi même pour découvrir le /sata1 et /sata2 🙂

merci pour le tutoriel, mais la version SSH est infiniment plus simple dès qu'on connait linux 🙂

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.