This site uses cookies! Learn More

Ce site utilise des cookies !

En continuant à utiliser ce site, vous vous engagez à nous permettre de stocker des cookies sur votre ordinateur.

 

Si nous utilisons des cookies et retenons des données anonymes, c’est pour nous aider à mieux gérer notre mesure d’audience, aider nos partenaires commerciaux à nous rémunérer et nos partenaires publicitaires à proposer des annonces qui vous correspondent.

 

Grâce à ces cookies, le forum est en mesure de savoir qui écrit un message et utile pour le système d'authentification.

 

En cliquant sur « J'accepte », vous acceptez l'utilisation par NAS-Forum de cookies publicitaires et de mesure d'audience fine.

mwe

Membres
  • Compteur de contenus

    8
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de mwe

  • Rang
    Initié

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. bonjour à toutes et à tous, j'ai un problème relatif aux droits sous linux, dsm et windows. Je m'explique. J'ai fait un player de videos sous linux avec peu de place disque (un raspberry pi), et j'ai créé un montage nfs pour accéder aux videos stockées dans un dossier partagé VIDEO de mon syno. J'ai créé un utilisateur VIDEO avec un mot de passe VIDEO sous DSM et ouvert les droits de cet utilisateur dans le dossier partagé. J'ai activé ce qu'il fallait sous DSM pour que sous Windows, un répertoire partagé puisse être créé pour pointer sur ce fameux dossier partagé. Tout fonctionne bien, le player lit tous mes fichiers video, puis boucle. C'est exactement ce que je cherchais. Lorsque je souhaite mettre à jour mes fichiers, et pour le commun des mortels, je mets un fichier en passant par l'explorateur de windows, le fichier a des droits sous DSM qui bloquent sa lecture sous linux. sous ssh sous linux, le fichier que je viens de mettre sous windows dans le dossier partagé VIDEO du synology a des droits comme cela : drwx_ _ _ _ _ _ 1083 group monfichiervideo.mp4 or 1083 n'est pas un utilisateur de mon système debian ou linux... c'est sûr qu'avec un chown, chgrp et chmod , cela fonctionne nettement mieux.... mais je ne peux pas batcher un sudo .... Avez-vous une idée du comment faire pour que les droits du syno soient "répercutés" sur le Raspberry ? merci d'avance. Michel.
  2. mwe

    lecteur reseau et vpn

    Bonjour, le mieux, si tu es sous Windows, c'est de monter un connecteur Iscsi sur un LUN. C'est quand même plus stable, cela monte une lettre d'unité directement (le VPN est transparent). Maintenant, le Lun est caché aux autres, ce n'est qu'un disque associé à chaque instant à une seule machine uniquement. Le disque monte tout seul dès que la connexion VPN est stable. Sinon, ton problème ressemble étrangement à un souci de résolution de nom. Essaie, lorsque tu es chez toi / au bureau de monter ton disque réseau grâce à l'adresse IP (au lieu du nom du syno). tu devrais tout retrouver si tu es en vpn (en se connectant à l'extérieur du réseau du syno). Bonne chance.
  3. Bonjour à toutes et à tous. Après avoir parcouru tous les sujets du forum, impossible de trouver une quelconque piste de solution. Je m'en vais donc vous expliquatailler mon sujet. Je viens de déménager, au trou du c.. du monde, pas de fibre, encore moins d'ADSL... il reste le satellite (aîe la facture ) ou du 4G de type free... J'ai donc acheté une passerelle 4G - Wifi pour que tout puisse fonctionner, et tout fonctionne, je me connecte en Wifi nickel. 45 Mb/s, c'est pas mal tout de même... Par ailleurs, j'ai un NAS qui me permet de faire des sauvegarde, un 415, peu importe. Sur un site distant, j'ai un NAS syno sur lequel des fichiers sont important et nécessite des sauvegardes (distantes), un second nas avec des fichiers personnels importants, et un petinology (un syno avec un disque de 40 Go) de test. La connexion est avec une @IP fixe, en VDSL, cela fonctionne plutôt très bien. Vous l'avez compris, le serveur de sauvegarde chez moi sauvegardait les deux Synos par hyperbackup, et comme j'avais précédemment une @ip fixe, c'était merveilleux. Avec la 4g, c'est l'enfer, pas d'adresse IP fixe, adresse connue est celle du provider, adresse wan non routable, bref... J'ai donc monté un serveur VPN sur le peninology, et je peux m'y connecter depuis l'importe quel PC windows ou même le Syno de sauvegarde depuis ma connexion 4G. C'est plutôt une bonne nouvelle. Là où je pêche , c'est que je n'arrive pas à paramétrer hyperbackup des deux Synos pour qu'ils se connectent au syno de sauvegarde. IL y a sans doute quelque chose à configurer au niveau du serveur VPN du petinology, mais quoi ? une route ? Merci de votre aide et votre compréhension.
  4. mwe

    Bonjour Forum

    A i é , c'est changé !
  5. Bonjour, A mon avis, c'est normal. Il faut savoir que sur les systèmes de maintenant, on check tout ce qui est nécessaire avant de commencer réellement le transfert. Il suffit de voir ce que windows fait lorsque vous souhaitez faire une copie. Et pourquoi me direz vous ? Simplement parce qu'il est nécessaire pour le système de savoir si l'opération ne sera pas en échec avant la fin (du type pas assez de place sur le disque dur). Mais aussi parce que l'information est essentielle à donner à l'utilsateur, comme le temps de copie, par exemple ! C'est le cas avec hyperbackup. Perso, j'ai la même chose. Si vous avez une place disque (de backup) limitée, HB va faire de la place avant de transférer les fichiers... ce fameux FIFO (first in, first out). CEla se produit moins ou pas perceptible si vous avez de la place disque suffisante. Exemple : j'ai un NAS de 2x2To, et un svr de backup de 4 x 10To. les 2 premières sauvegardes passent comme une lettre à la poste. A la troisième, HB check apparamment plus de choses en matière de différentielle (ou incrémentale, c'est selon).
  6. mwe

    Bonjour Forum

    Bonjour, J4ai 50 ans et passionné de nouvelles technologies. Le fait de mettre mes fichiers sur un Cloud micro$oft ou Amazzon me hérisse le poil. J'ai quelques heures de vols et déboires avec les Syno, et je serais enchanté d'en faire participer les nas-forumeurs... j'ai eu une bonne dizaine de syno en ma possession, il me reste 3 syno et un petit syno sans grande prétention pour faire des tests. good luck
  7. Bjr. Oui c'est normal. tout dépend du disque dur et de son interface USB. USB2 ? USB3 ? Il faut savoir qu'un disque dur peut effectivement ne pas être très rapide. Le débit max d'un seul disque dur est souvent très faible de l'ordre de quelques dizaines de Mb/s ... Soit qq mo/s (max). A quoi bon avoir une interface SATA et USB 3 de 3gb/s ? Cela dépend également de ce qui a été implémenté en matière de Raid ou de HSR... ET la rapidité de lecture / indexation de sauvegarde/etc... Sur une multitude de petits fichiers, il peut y avoir une sacré perte de débit due à cette indexation de l'utilitaire de sauvegarde. Enfin, les données sont stockées dans une base de données Mysql (d'après mes souvenirs) et cette base est hébergée .... sur les disques durs qui sont en train d'être sauvegardés. Bref. un rapide calcul ? 2,65 To / 10 Mo/s = 2.65 M Mo / 10 = 265 000 secondes... pour avoir des heures : / 3600 = 74 heures et des broquettes. allez, 3 jours... sans compter l'indexation de Hyperbackup... très clairement, la sauvegarde sur disque externe USB n'est pas forcément celle à préconiser... Mais quand on n'a que cela ! Voilàààà .
  8. Bonjour, tout dépend du disque dur et de son interface USB. USB2 ? USB3 ? Il faut savoir qu'un disque dur peut effectivement ne pas être très rapide. Le débit max d'un seul disque dur est souvent très faible de l'ordre de quelques dizaines de Mb/s ... Soit 4 mo/s (max). A quoi bon avoir une interface SATA et USB 3 de 3gb/s ? Cela dépend également de ce qui a été implémenté en matière de Raid ou de HSR... ET la rapidité de lecture / indexation de sauvegarde/etc... Sur une multitude de petits fichiers, il peut y avoir une sacré perte de débit due à cette indexation de l'utilitaire de sauvegarde. Enfin, les données sont stockées dans une base de données Mysql (d'après mes souvenirs) et cette base est hébergée .... sur les disques durs qui sont en train d'être sauvegardés. Bref. un rapide calcul ? 2,65 To / 4 Mo/s = 2.65 M Mo / 4 = 695 000 secondes... pour avoir des heures : / 3600 = 192 heures et des broquettes. allez, 8 jours... Voilàààà .