This site uses cookies! Learn More

Ce site utilise des cookies !

En continuant à utiliser ce site, vous vous engagez à nous permettre de stocker des cookies sur votre ordinateur.

 

Si nous utilisons des cookies et retenons des données anonymes, c’est pour nous aider à mieux gérer notre mesure d’audience, aider nos partenaires commerciaux à nous rémunérer et nos partenaires publicitaires à proposer des annonces qui vous correspondent.

 

Grâce à ces cookies, le forum est en mesure de savoir qui écrit un message et utile pour le système d'authentification.

 

En cliquant sur « J'accepte », vous acceptez l'utilisation par NAS-Forum de cookies publicitaires et de mesure d'audience fine.

babble

Membres
  • Compteur de contenus

    122
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    3

babble a gagné pour la dernière fois le 7 octobre

babble a eu le contenu le plus aimé !

À propos de babble

  • Rang
    Padawan

Visiteurs récents du profil

1 950 visualisations du profil
  1. N'oublie pas les sauvegardes pour autant
  2. Oui, il a fait la vérification du disque dont je parlais plus haut. Cette "cohérence" est vérifiée même avec un seul disque dans le NAS, aucune histoire de volume SHR en miroir là-dedans. De mon point de vue, le NAS est bon pour le service.
  3. Je pense que le premier post devrait être un peu remanié pour apporter des précisions entre -n et -w, ainsi que les autres précisions que j'ai demandé à firlin le 25 septembre. De mon point de vue, tu aurais dû faire le test avec -w, mais le fait de l'avoir fait en -n assure déjà une certaine préparation. Je ne le referais pas. Par contre, dans ce cas, je ferai la préparation complète par DSM à l'initialisation (que je ne fais pas en sortant d'un badblocks -w )
  4. Effectivement, vu dans son message du 25 septembre.
  5. 85 heures pour 12To avec l'argument -w ou -n ? Parce que ça ferait moins de 7 heures par To, ce qui est presque 3 fois moins que d'habitude...
  6. @firlin : Tu pourrais mettre à jour ton tuto STP ? Pour préciser l'argument -b 4096 ainsi que dire que -c 98304 correspond au test d'1 disque sur un système disposant d'1Go de RAM.
  7. Je suis surpris de voir que la taille des blocks physiques est en 512 et pas 4096... Il me semble que depuis 2011 tous les disques ont des tailles de blocks 4K https://en.wikipedia.org/wiki/Disk_sector Rajoute l'argument -b 4096 pour voir ce que ça donne, et -c 98304. Si ça marche, tu peux tenter d'augmenter -c
  8. Windows 10 permet de suspendre les mises à jour pendant 7 jours. Ainsi, il ne devrait pas redémarrer.
  9. Ce que tu dis n'est vrai que si tu affectes une quantité de RAM relativement faible. A partir du moment où tu affectes suffisamment de RAM, la limitation provient des disques. Les RED que j'ai testé jusqu'ici sont à environ 150Mo/s. Tu n'iras pas plus vite même si tu y affectes 1To de RAM, puisque cette vitesse du disque est limitée par conception et dépend des modèles de disques durs.
  10. Tu es limité par la vitesse des disques. Tu n'iras donc pas plus vite dans le PC que dans le NAS. De mon point de vue, le NAS étant un équipement censé être UP h24, il vaut mieux tester les disques dedans, la tâche est transparente et occupe très peu de ressources processeur, et ça évite de laisser tourner un PC supplémentaire pendant des jours pour ça.
  11. Selon http://marionpatrick.free.fr/man_html/html/badblocks_8.html, plus c est élevé, plus badblocks est rapide et efficace. Ne pas dépasser c=totalRAMinstalléex3/32 /nombre de disques à tester simultanément. C est un multiple de 64, 98304 pour 1 disque et 1Go de RAM par exemple. -c nombre-de-blocs est le nombre de blocs à tester en une fois (16 par défaut). Accroître ce nombre augmentera l'efficacité de badblocks mais également son utilisation mémoire. Les besoins en mémoire de badblocks sont proportionnels au nombre de blocs à tester simultanément en mode lecture-seule, à deux f
  12. Ah, c'est plus clair. L'argument -n permet de sauvegarder la donnée de chaque secteur d'un disque déjà utilisé (ou non, d'ailleurs), d'y écrire un motif, de le relire pour voir s'il a bien été écrit, et de remettre en place la donnée qui s'y trouvait. Badblocks fait ce test pour chaque secteur, mais une seule fois, contrairement à -w qui le fait 4 fois (en détruisant les données). Du coup, pour préparer un disque destiné à plusieurs années de service, de mon point de vue, il vaut mieux être sûr de sa fiabilité, car on a vu des disques neufs flancher à la deuxième ou troisième passe d
  13. En personne Concernant la durée de la copie des données, ça devrait être beaucoup plus rapide, car tu ne traiteras pas 32To comme pendant le test Badblocks.
  14. Non, pas exactement. -w écrit un motif par secteur sur la totalité du disque, puis relit chacun des secteurs pour savoir si le motif a bien été écrit. Le programme recommence avec 3 autres motifs différents, ce qui fait au total 4 passes d'écriture + 4 passes de lecture. Moi non plus je ne vois pas trop l'intérêt de faire un test de lecture uniquement (argument -n), car ce qui est intéressant, c'est de savoir si le disque va supporter l'écriture fiable + la conservation de la donnée sur chacun des secteurs. Il est bon pour la production si les erreurs renvoyées sont de 0/0/0.
  15. Ouais, t'as raison, je vais me mettre à la danse classique ! [