This site uses cookies! Learn More

Ce site utilise des cookies !

En continuant à utiliser ce site, vous vous engagez à nous permettre de stocker des cookies sur votre ordinateur.

 

Si nous utilisons des cookies et retenons des données anonymes, c’est pour nous aider à mieux gérer notre mesure d’audience, aider nos partenaires commerciaux à nous rémunérer et nos partenaires publicitaires à proposer des annonces qui vous correspondent.

 

Grâce à ces cookies, le forum est en mesure de savoir qui écrit un message et utile pour le système d'authentification.

 

En cliquant sur « J'accepte », vous acceptez l'utilisation par NAS-Forum de cookies publicitaires et de mesure d'audience fine.

GnuByte

Membres
  • Compteur de contenus

    44
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    1

GnuByte a gagné pour la dernière fois le 8 août 2020

GnuByte a eu le contenu le plus aimé !

À propos de GnuByte

  • Date de naissance 01/01/1970

Mon Profil

  • Sex
    Male
  • Pays / Ville
    Toulon
  • Intérêts
    Tout - Tout.

Visiteurs récents du profil

443 visualisations du profil

GnuByte's Achievements

Newbie

Newbie (1/14)

3

Réputation sur la communauté

  1. GnuByte

    J'ai craqué pour du 10GbE

    Yop, quelques news. Je suis vraiment hyper busy à cause du Covid qui remonte, mais j'ai un peu avancé. J'ai pu synchroniser un module optique SFP directement sur le CCR2004. Avec Orange c'est un peu sioux, avec la particularité requise d'envoyer les requêtes dhcp avec une haute priorité, mais ça fonctionne nickel. Je gratte toutes les possibilités de synchroniser le SFP à plus d'un Gbps. Il y a des possibilités. Sinon, le 10GbE, ça chauffe. Je passe donc en jarretières optiques tout ce qui peut l'être.
  2. GnuByte

    J'ai craqué pour du 10GbE

    J'ai reçu mon Mikrotik Cloud Core Router CCR2004-1G-12S+2XS et un SFP GPON OpenWRT flashable (non, deux, en fait). Les expérimentations pour passer en accès 2Gbps/600Mbps routés sur une dorsale 10GbE vont commencer. Je garderai le "lent" sur le segment 1GbE, et les NAS/Stations sur le 10GbE. J'ai un peu de bidouille sexy en perspective
  3. J'ai un Samsuns 960 EVO 1to qui fonctionne impeccablement en lecture, sur une carte E10M20-T1, sur un DS1819+.
  4. GnuByte

    J'ai craqué pour du 10GbE

    Entre deux gardes, j'ai drôlement avancé mes recherches, et j'attends de recevoir 2-3 SFP ONT 2,5/1,5Gbps compatibles au moins Mikrotik (fournisseur qui bosse bien). Différentes références, flashables en OpenWRT, à même de fonctionner au mieux.
  5. GnuByte

    J'ai craqué pour du 10GbE

    Désolé si je réponds tard, mais parfois la vie rattrape et les jours de travail s'enchaînent. Alors je précise, la vitesse que j'ai indiqué ailleurs était une vitesse sans le SSD cache activé. Le disque SSD est intégré, mais pas encore utilisé, par manque de temps. J'ai d'autres services plus importants qui sont tombés au travail, et le maintien de l'activité m'a gardé loin de mon installation perso. Pour la partie 10GbE de la carte E10M20-T1, j'ai déjà posté un bench un peu plus loin, où j'ai transféré en ligne de commande un fichier de 74Go en 1'22'', soit 82 secondes, pour un 906,2Mo/s, depuis une grappe SHR de 5 disques de 14To Seagate Ironwolf. Le test fonctionne à cette vitesse avec et sans mise en cache. C'est vraisemblablement la vitesse maximale de la grappe (qui marche un train d'enfer). Sinon, quelques mois d'utilisation intensive du SSD NvME 1To 860 EVO lui on fait perdre un peu de son potentiel, passé de 100% à environ 90% de mémoire. C'est sa vie de cache. Je préfère casser un cache qui informe de sa date de péremption, plutôt de d'affronter une panne de disque en série par surprise. C'est un point de vue, je le concède. Je viens de réactiver le 1817+, manipulation pas immédiatement évidente: parce que je n'ai pas remis les disques dans le même ordre, et il n'a pas trop aimé le grand mélange aléatoire parce que j'ai repris sur le 1819+ des grappes créées sur le 1817+, donc des DSM avec la même adresse IP, Argh. Une petite gymnastique de déconnexion du 1819+, réglage du 1817+, avec changement d'IP, et retour en ligne du 1819+. Au passage, le DHCP fonctionne mieux sur les interface Gb que l'interface 10GbE. Il convient de commencer d'abord sur l'interface classique, puis passer sur le 10GbE. Tiens, au passage, j'ai peut être mal cherché, mais le programme Béta de synology ne prend pas pour DSM, ou tout du moins ne me l'a pas proposé. Sinon, le switch Mikrotik - CRS305-1G-4S+in est un switch livré sous RouterOS, et non SwitchOS. Le processeur Marvell 98DX3236 est 32 bits à 800MHz disposant de fonctions d'offloading. Si il devrait être capable de tenir une configuration simple en routage comme remplacer une Livebox ou une BBox, il ne tiendra pas nécessairement plus d'un Gbps tout le temps. Par contre, pour switcher, ça switche comme l'éclair. Le bench de transfert cité plus haut n'a pas varié d'un iota via le switch par rapport à un lien direct. Ce switch est une absolue surprise. Il est doté de 2 prises d'alimentation. Oui, on peut l'alimenter de façon redondante, voire même par PoE... Les fonctionnalités de routage sont extensives, et auraient immanquablement brillé sur un accès fibre non Gb, et sans doute jusqu'à 1Gbps. Avec 3 modules SFP+ 10GbE, ça chauffe pas mal, environ 50°C. Gérable. Plus je regarde la documentation Mikrotik - assez pragmatique, pas très kikoolol incentive SDN tiens prends cette image docker pour rulez ton lan - plus je trouve ça élégament foutu. C'est important, l'élégance, car l'élégance est le corollaire du brio. Sinon, encore, j'indiquais prier pour passer à une Livebox v4. Ma prière a été entendue. Ça m'a pris 3 jours de palabres et tractations avec le support Orange, mais j'ai basculé sur une Livebox V4, qu'on m'a fourni sans le module SFP Sercomm FGS202, comme je m'y attendais. J'ai donc tout loisir de trouver un routeur Mikrotik qui le prenne en charge (l'ONT SFP en question, que j'ai donc déjà trouvé sur LBC), pour, ensuite, râler après du FAI pour activer mon ONT perso. Question routeur, ou switch ayant des capacité de routage 10GbE, mon choix s'oriente donc plutôt vers Mikrotik, tant Ubiquiti ne semble pas se bouger à reconnaître les modules SFP ad hoc, tout occupé à son SDN kikoolol. (Ubiquiti est très bien, mais je m'en moque gratuitement comme un client frustré de ne pas voir évoluer la gamme dans son sens, un peu comme le 10GbE qui pointe tout juste le bout de son nez via des interfaces hors de prix sur Synology. Mais non je ne l'ai pas dit. Non non. Vous avez mal lu. Habon ? Ok je l'ai dit. Pas données ces cartes PCIe, mince) (et j'ai toute mon installation GbE en Ubiquiti, même le Wifi Unifi via docker truc vous savez). Je ne sais pas si je suis bien clair, ni si ça intéresse quiconque, mais les Livebox ne proposant pas de fonction "bridge", Orange force toujours à l'utilisation de la Livebox en routeur, avec des fonctionnalités limitées voire inutile dans mon cas. J'utilise alors un routeur, comme d'autres ici, en lieu et place de la Livebox. Je poursuis donc mes investigations multigig côté routeur, après avoir mis en place une solution en switch, solution au périmètre plus important que ce que je m'attendais, ce qui n'est pas pour me déplaire.
  6. GnuByte

    J'ai craqué pour du 10GbE

    Je dois reconnaître que, pour le prix, c'est vraiment complet. Je suis assez sur le cul. Il chauffe juste de façon assez notable, avec seulement deux SFP+ insérés. Je ne réponds pas nécessairement à la définition de néophyte. J'ai firewallé par ipchain avant iptable et NetFilter. J'utilise des équipements Ubiquiti perso et pro (routeur et switch) depuis 2015. C'est du super matos, mais ça manque de SFP+. L'EdgeSwitch 16XG est bruyant (mais du coup il ne chauffe plus), 14 ports 10Gb dont 4 en 10G-BaseT, 640€. L'Edgerouter Infinity est top, facile à prendre en main quand on a l'habitude des routeurs Ubiquiti, mais mince, 1700€ quoi. Je conviens sur la nécessité d'avoir quelques heures de vol et une compréhension globale pour suivre le fonctionnement d'un matériel Ubiquiti.
  7. GnuByte

    J'ai craqué pour du 10GbE

    Bon, le switch est arrivé. Pour le prix, le switch est managé. énorme. Tout fonctionne impecc. Je vais me familiariser avec l'interface ligne de commande du jouet.
  8. ----------------------------- J'ai été pris d'un doute. Et si, en fait, les essais itératifs pouvaient avoir été suffisamment mis en cache pour biaiser la vitesse de transfert ? Je viens de refaire le transfert, un peu fébrile, après avoir flushé les caches Linux du NAS sync; echo 3 > /proc/sys/vm/drop_caches Le résultat est exactement identique, au dixième de seconde près. Le fichier, stripé et contigu, a été expédié à la même vitesse. Chaque disque pouvant sortir un 200Mo/s, à 5 à la fois ça donne 906Mo/s renouvelable. Donc, j'ai tout lien de penser, de façon un peu plus sûre qu'hier, qu'il s'agit de la vitesse maximale de ma grappe de 5 disques récents identiques en SHR sur le NAS dont je dispose.
  9. GnuByte

    Où acheter ses DD ?

    Comme quoi, l'expérience varie selon les gens. J'ai expédié mes deux disques défectueux, et ils sont revenus 2 semaines après, neufs. Telle est ma modeste expérience.
  10. GnuByte

    Où acheter ses DD ?

    J'achète mes Seagate sur Ebay. Nombreux sont les vendeurs, en Europe. Je n'achète que du Seagate, parce qu'ils assurent un SAV en béton. Sur ma dernière livrée de disques (13 unités), deux 14To n'ont pas fonctionné au déballage. L'un ne s'est pas même allumé. L'autre s'est mis à gratter, en renvoyant mille râles de souffrances SATA dans les journaux systèmes Linux. J'avais obtenu un ticket le vendredi 13 avant le confinement, et j'ai attendu la fin du confinement pour relancer le ticket et réadresser les disques. (inutile de prendre des risques de pertes, même si le transport du SA V est opéré par UPS) Habituellement, une fois livrés, sur chaque disque, je lance un badblocks -b 4096 -wsv /dev/sdtralala en replaçant sdtralala par l'identifiant du disque (sda/sdb/sdc/sdd/etc) ça prend un moment, surtout sur les gros. On peut en lancer plusieurs à la fois, et ça bloque en gros un thread par instance. Compter au moins 3j par disque, de mémoire. Ce test est destructif, et vérifie en lecture et écriture. Un smartctl avant et après pour vérifier qu'aucune modification d'indicateur ne monte silencieusement. Je n'achète que du Seagate IronWolf. Je laisse les Ironwolf Pro aux nababs. Je reste attaché à l'acronyme "Redundant Array of Inexpensive Disks" (RAID) Grappe redondante de disques bon marchés. Bon marché, mais pas complètement con non plus. Donc, Seagate, neufs, scellés, bien emballés.
  11. GnuByte

    J'ai craqué pour du 10GbE

    Priez pour moi, demain j'essaie d'obtenir un basculement vers une Livebox V4. Mais ce sera pas facile.
  12. J'ai déjà rédigé une réponse, mais j'ai dû oublier de cliquer sur envoyer... Je me paraphraserai donc. Le dossier destination de la copie est un dossier monté en tmpfs linux. On peut y dédier une certaine taille d'espace mémoire. Habituellement, sur cette machine dotée de 128Go de RAM, un dossier temporaire lié au dispositif de compilation Gentoo taille 52Go. Oui je sais que c'est énorme, mais la machine dispose de suffisamment d'espace, utilisé par l'infrastructure logicielle de mise à jour Gentoo. J'ai augmenté temporairement la taille à 80Go, démonté, puis remonté. Il restait tout de même 48Go pour gérer le reste, hein. La commande était une simple "time cp /chemin/vers/le/dossier/où/le/volume/est/monté/fichier.trala /var/tmp/" La commande time mesure le temps d'exécution d'une commande, avec la part système. Ici, donc, 74Go en 82 secondes. Les disques sont tous des Seagate IronWolf 14To de moins de 6 mois. C'est sans doute non loin de la limite sup de ce que peut donner la grappe SHR de 5 disques. Il faudrait voir sur une grappe native à 6, 7 ou 8 disques, pour voir si le spanning permet une accélération de la vitesse de lecture. C'est déjà pas mal.
  13. Le tableau de Synology, pour les modèles directement certifiés par Synology, contient de nombreuses références Taiwanaises en 110V.
  14. @pluton212+ On m'appelle ? J'arrive ! Je lance donc des benchs. Ma station, qui stocke la copie du fichier, est une machine Linux AMD Ryzen R0 3900XT avec 128Go de RAM DDR4 Corsair 3600MHz. Je pars d'un NAS 1819+ à Jumbo frames 9000 octets activées - 16Go, une grappe SHR 1 ext4 de 5 disques 14To Seagate IronWolf. Je copie un fichier de 74Go. Si je fais une copie depuis le dossier partagé vers un disque NTFS SSD en SATA3 (un Crucial 512Go de mémoire), la vitesse indiquée par Windows 10 Pro est de 262Mo/s, soit 2096Mbps. Si je fais une copie depuis le NAS vers un volume linux chiffré LUKS en mode sévère, ça met 2'22s, soit 550Mo/s en moyenne, soit 4400Mbps. Si je fais une copie vers un volume /tmp en tmpfs de 80Go, en RAM DDR4 3600MHz, ça donne 82s, soit 906,2Mo/s, soit 7250Mbps. Le problème, c'est Windows. Mais non je ne l'ai pas dit. Comment on active les Jumbo Frames ? Panneau de configuration/Réseau/interfaceRéseau/LAN (5, chez moi, l'interface 10GbE)/Modifier/Configurer manuellement la caleur de la MTU/ 9000 Il faut, impérativement, et surtout si le NAS n'utilise pas d'autre lien réseau, que la station sache gérer les trames de cette taille, sinon, dans le cas où ça n'est pas géré, on perd l'accès au NAS, et il faudra faire des manipulations de départ... Logiquement, sous Windows 10, ça passe. Sous Linux, c'est fait pour ça.
  15. Merci Oracle, pour le lien, et la feuille de calcul. Cependant, à l'heure du choix, ça pique. Le forum ne présente pas de résumé en début de fil, et ne permet pas un choix éclairé simplement. Donc, je poursuis ma feuille de calcul, en solo, car elle me rendra le choix plus facile.