This site uses cookies! Learn More

Ce site utilise des cookies !

En continuant à utiliser ce site, vous vous engagez à nous permettre de stocker des cookies sur votre ordinateur.

 

Si nous utilisons des cookies et retenons des données anonymes, c’est pour nous aider à mieux gérer notre mesure d’audience, aider nos partenaires commerciaux à nous rémunérer et nos partenaires publicitaires à proposer des annonces qui vous correspondent.

 

Grâce à ces cookies, le forum est en mesure de savoir qui écrit un message et utile pour le système d'authentification.

 

En cliquant sur « J'accepte », vous acceptez l'utilisation par NAS-Forum de cookies publicitaires et de mesure d'audience fine.

Oooops!

"Saucissonnage" des disques en SHR après extension de volume

Messages recommandés

Bonjour,

comme je n'ai pas retrouvé les topics dans lesquels j'avais abordé la question, je crée ce sujet car j'ai quelques infos complémentaires.

Il y avait en fait 2 points à priori distincts, mais avec probablement la même raison:

1) pourquoi le défilement du pourcentage d'achèvement n'est pas linéaire quand on étend un volume après avoir remplacé 1disque (ou 2, suivant la configuration antérieure) par un plus gros dans un SHR?
Vu la durée de l'opération (parfois jusqu'à 48H), je n'ai pas passé ma vie à regarder ce qui se passait dans la progression de l'extension de volume ni les disques qui étaient actifs pendant l'opération; mais ce dont je suis certain, c'est d'avoir vu parfois le pourcentage d'achèvement à 47%, puis après repartir de 23%; et plus tard idem, arrivé à 78% ça retombait à 49% avant de continuer, etc.
dans le même temps, les disques étaient tantôt en train d'écrire, tantôt en train de lire, sur un nombre de disques variable.

2) dans un autre sujet, en faisant des test en mode console, on avait constaté que chaque disque du SHR avait plus de partitions que les "simples" système, swap et données. Et dans certains cas pas le même nombre total de partitions sur chaque disque.

À l'occasion de la panne de mon DS415+ (cf ce sujet), pour voir si les disques étaient encore opérationnels compte-tenu de ce qu'il avaient subi, je les ai mis l'un après l'autre dans un boîtier e-SATA connecté à un PC sous Windows; le Gestionnaire de disque m'a montré des choses "curieuses": sur le plus gros (10To) il y avait 4 ou 5 partitions de données; sur le 3 autres (8To) c'était pareil, avec peut-être une partition en moins -dsl, je n'ai pas pensé à faire tout de suite une copie d'écran, et maintenant que mon DS415+ a redémarré je n'ai pas envie de le redémonter rien que pour ça, j'essaierai d'y penser la prochaine fois que je changerai un disque-.

Après réflexion, je pense que ce "saucissonnage" des disques, les les pourcentages affichés pendant l'intégration d'un nouveau disque, sont dus à la façon dont j'exploite le SHR: pour limiter/répartir les coûts, je change un disque -ou 2, suivant la situation- pour un plus gros quand le volume commence à être relativement bien rempli. Ce qui veut dire qu'ayant installé le DS415+ avec 2 disque de 4To et 2 de 6To en SHR, j'ai ensuite remplacé un des 4To par un 6 To; puis un peu plus tard le dernier 4To par cette fois un 8To (2To sur 8 étaient inutilisés à cet instant, mais la fois suivante le remplacement d'un seul disque de 6To par un 8To se traduirait immédiatement par une augmentation de l'espace disponible). Ça veut dire qu'à chaque fois, à cause de l'échelonnement de la capacité de mes disques, le système créait une nouvelle partition de 2 To (plus éventuellement un reste de 2To, si le dernier disque ajouté était seul à être plus gros que les autres.

Ce qui fait que finalement, même si actuellement je vois un seul volume de 24To, en pratique ce volume est constitué, sur chaque disque, de la "concaténation" de plusieurs partitions de 2, 4 ou 6To.

Je pense que c'est cette configuration technique qui provoque les sauts de pourcentage de travail réalisé: l'indication ne concerne au départ que la 1ère partition de données; quand le système arrive au bout il passe à la suivante, mais à cette occasion il "se rend compte" que le volume total est plus grand qu'au départ, donc ça diminue le pourcentage total réalisé; et l'opération se répète à chaque fois qu'on passe à la partition suivante. Ça explique aussi pourquoi en mode console on peut voir sur un disque (par exemple) sda1, sda2, sda5, sda6, sda7, sda8.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement