This site uses cookies! Learn More

Ce site utilise des cookies !

En continuant à utiliser ce site, vous vous engagez à nous permettre de stocker des cookies sur votre ordinateur.

 

Si nous utilisons des cookies et retenons des données anonymes, c’est pour nous aider à mieux gérer notre mesure d’audience, aider nos partenaires commerciaux à nous rémunérer et nos partenaires publicitaires à proposer des annonces qui vous correspondent.

 

Grâce à ces cookies, le forum est en mesure de savoir qui écrit un message et utile pour le système d'authentification.

 

En cliquant sur « J'accepte », vous acceptez l'utilisation par NAS-Forum de cookies publicitaires et de mesure d'audience fine.

Einsteinium

Backblaze fait le point sur les pannes de plus de 70 000 disques durs

Messages recommandés

Bonjour à tous,

Un peu de lecture :

https://m.nextinpact.com/news/103121-backblaze-fait-point-sur-pannes-plus-70-000-disques-durs.htm

Pour 2016 : "Western Digital arrive bon dernier avec 3,88 % de taux de panne annuels, contre 2,65 % pour Seagate qui est en deuxième position. Toshiba et HGST (filiale de Western Digital) sont respectivement troisième et quatrième respectivement, avec 1,27 % et 0,60 %."

Pas très représentatif concernant wd... faible quantité... 

Depuis 2013 : "Seagate truste les premières places avec 90,92 % (sic) pour le ST1500DL003 (1,5 To), 47,70 % pour le ST320LT007 (2 To) et 26,72 % pour le ST3000DM001 (3 To). De manière générale, la fiabilité augmente avec la capacité puisque le taux de panne annualisé ne dépasse pas les 5,68 % pour les HDD de 4 To et plus. "

:mrgreen: 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi j'aurai tendance à penser que les taux de pannes des disques dans un datacenter sont bien plus importants que ceux chez un particulier "moyen" car les disques doivent être beaucoup plus sollicités dans un datacenter.

Ceci dit, le test backblaze reste très interessant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@jsonline

Dans un datacenter, le courant électrique est parfaitement régulé, tout comme le taux d'humidité, la température et les vibrations.

Les disques sont moins souvent au repos, mais les accès sont plus "propre" car les données sont mieux réparties que chez un particulier (mapreduce, hadoop, lustre, ...). De plus, les disques sont généralement "préparés" (alignement et taille des blocs par exemple, ou tuning DMA) avant d'être mis en service.

Au final, les disques sont dans des conditions presque idéales donc les taux de panne montrent plus un minimum qu'un maximum.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J' ai deux seagate depuis 2012 et qui tournent H 24 /365 jours, un a rendu l 'ame le mois dernier soit environ 43800 heures de fonctionnement et le deuxieme ne montre pas encore de signe de faiblesse . Je trouve que  c'est déja une bonne longévité .

Modifié par pascalou59

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonjour, ok merci à vous deux pour le retour d'info.

Du coup j'hésite entre des 2 To ou 4 To RED... nous n'avons pas besoin de bcp de place, mais peut être que vu le faible écart de prix, autant prendre des 4 To ? (il nous faut 2 disques)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

re, @firlin le budget n'est pas un pb à 50 ou 100 € près.

Niveau volume nous avons toutes nos données qui représentent environ 15/20 ans, pour 300 Go, du coup 2 To me semble confortable, mais après je recherche à tout prix la sécurité, et je pensais (sûrement naïvement) que les 2 To étaient plus fiable que les 4 To.

Du coup nous allons peut être prendre des 4 To RED.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 24/03/2017 à 22:16, Fenrir a dit :

@jsonline

Dans un datacenter, le courant électrique est parfaitement régulé, tout comme le taux d'humidité, la température et les vibrations.

Les disques sont moins souvent au repos, mais les accès sont plus "propre" car les données sont mieux réparties que chez un particulier (mapreduce, hadoop, lustre, ...). De plus, les disques sont généralement "préparés" (alignement et taille des blocs par exemple, ou tuning DMA) avant d'être mis en service.

Au final, les disques sont dans des conditions presque idéales donc les taux de panne montrent plus un minimum qu'un maximum.

@Fenrir: un lien / des info concernant le tuning DMA et la préparation de disque dans les DC ?

je suppose que l'on parle de Direct Memory Access (DMA) ? à part des préparations de voiture, je ne trouve pas grand chose 😄

merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant