This site uses cookies! Learn More

Ce site utilise des cookies !

En continuant à utiliser ce site, vous vous engagez à nous permettre de stocker des cookies sur votre ordinateur.

 

Si nous utilisons des cookies et retenons des données anonymes, c’est pour nous aider à mieux gérer notre mesure d’audience, aider nos partenaires commerciaux à nous rémunérer et nos partenaires publicitaires à proposer des annonces qui vous correspondent.

 

Grâce à ces cookies, le forum est en mesure de savoir qui écrit un message et utile pour le système d'authentification.

 

En cliquant sur « J'accepte », vous acceptez l'utilisation par NAS-Forum de cookies publicitaires et de mesure d'audience fine.

GnuByte

Présentation de Gnubyte, Admin-Sys non pratiquant.

Messages recommandés

Bonjour à tous o/

Je suis un dino quinquagénaire. Je suis un linux addict depuis 1992, mais j'utilisais d'autres Unices avant.
J'ai la barbe blanche, et les tempes grisonnantes...
Je possède un T-Shirt marqué :
"I'm a syadmin - I solve problems you don't know you have, in ways you can't anderstand" - Je l'aime bien celui là. :D

J'aurais du m'inscrire ici depuis un moment.

J'utilise des disques en grappes depuis le début des années 1990's - Du serveur NFS sous Unix d'abord, puis SMB quand c'est devenu mûr. En vieux linuxien, je me suis débrouillé sans NAS durant des années, sous Linux, sous BSD, mais aussi sous SunOS, Solaris, SCO Xenix, Irix, et même NestStep. Je me suis battu avec des générations de cartes SCSI, Single Ended, LVD,  narrow ou wide, RAID, avec ou sans cache, pile, pilotes, supportés ou abandonnés, Adaptec (pleins), LSI, tekram (argh vraiment je suis vieux), Dell, Compaq (!), HP, etc... Sans mentir, vraiment, je me suis galéré, parce qu'à cette époque, on se galérait, ou on payait les disques et les produits de constructeurs, hors de prix. J'utilise tar et rsync sans nécessairement lire la doc, et j'ai l'arrogance inconsciente de lancer des sed dans des dossiers...

J'ai un jour essayé un NAS - D'occase. Un truc maison sous XPenology (c'est mal!), acheté à vil prix sur HFR.
Et là, la vache, trop bon. J'ai joué avec, essayé différents réglages, arraché des disques, regardé heureux la grappe se reconstruire, inséré un disque neuf  ( et scruté sa partition, sa grappe en reconstruction)
Des années que je gère tout à la main sous prétexte que je sais le faire sans rien demander (non, en vrai, j'ai demandé, mais il y a 30 ans, alors qu'il y en a qui vendent des trucs qui gèrent tout ça tout seul....
Et SHR, on en parle de SHR ? Non mais qu'est-ce qu'attend l'ONU pour faire la promotion de ce truc, hein ?
Des années, que je LVM à la main, avec le RAID logiciel Linux dessus à coup de mdadm (sérieux, ça marche super bien, pour faire mieux, il faut du LSI à pile), et en fait Synology a déjà empaqueté tout ça. L'upgrade des disques est géré de façon transparente, avec augmentation de la capacité simple à mettre en oeuvre. Non mais sérieux, c'est trop puissant ce truc.

Bref, je viens de recevoir mon 3eme NAS, un 1819+ en remplacement d'un 1817+, avec unité d'extension DX517 déjà déployé. Les 13 baies sont dotées de disques Seagate Ironwolf de 14To, en 10GbE et cache SSD, et ma vie s'y trouve. Une vie de documents, de sauvegardes, de connaissances, de tout. L'ancien NAS, un 1817+, est équipé de 8 disques Seagate IronWolf, et constitue un bon candidat pour tester DSM7. Le plus vieux NAS est un XPenology, bien foutu niveau hardware, en 5x4To, par lequel j'ai goûté à SHR. Yabon SHR. Je sais, je l'ai déjà dit.

Mes NAS ne servent qu'à une seule chose, à stocker des données. Des données à moi, et à la société où je sévis, dont j'héberge des sauvegardes. Je sais bien qu'il y a un océan de paquets installables sur DSM, mais comme je l'ai dit plus haut, je crains d'être un dino. En vieux dino, je run named en primaire à la main sans autre délégation hors registrar en copie qu'un dns secondaire que je gère également en inten,e. Et concrètement,  j'opère mes services sur un cluster Proxmox fanless  à  3 noeuds assez sexy, avec des VMs en pagailles, qui, elles, stockent sur le NAS le cas échéant. Le tout avec un backbone maison en 10GbE en cours de constitution. Je n'utilise pas de conteneurs, parce que le jour où tu tombes sur un moche qui trouve la faille de ton noyal, ça s'étend sur toutes les instances, alors qu'avec du bon vieux qemu, il y a plusieurs noyaux à trouer. Je m'égare, mais le modo il a dit de se présenter, alors je présente.

Je suis fier de moi, j'ai fait assez court 🙂

Je suis médecin depuis 30 ans,  Linuxien depuis toujours, Gentooiste depuis longtemps, et Synologiste depuis 3 ans.

3 ans, 3 NAS,  26 disques, 224 To de stockage. Il y a toujours une bonne raison de faire une sauvegarde, et, dans le doute, de la restaurer, et d'en refaire.

Dr GnuByte (je suis un vieux lecteur de Byte Magazine)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bienvenue !

Conteneur ne signifie pas nécessairement faille de sécurité, le tout étant d'être vigilant aux utilisateurs qui exécutent le processus et les volumes qu'on monte dans nos conteneurs.
Si je devais faire une VM pour chacun de mes services ça me ferait mal aux ressources 😛 

Beau pedigree sinon 😉 

Modifié par .Shad.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, .Shad. a dit :

Bienvenue !

Conteneur ne signifie pas nécessairement faille de sécurité, le tout étant d'être vigilant aux utilisateurs qui exécutent le processus et les volumes qu'on monte dans nos conteneurs.
Si je devais faire une VM pour chacun de mes services ça me ferait mal aux ressources 😛 

Beau pedigree sinon 😉 

Je conviens sur le fait que tout le concept de conteneur n'incarne pas nécessairement le mal, mais de facto, à chaque fois qu'une faille a été mise en évidence, elle a amené un impact sur tout l'hôte. Donc, oui, pour virtualiser complètement il faut pas mal de ressources, dont je me suis doté avec le cluster fanless sexy (assez cool, zéro bruit, juste quelques calories). Je sévis dans un milieux où la sécurité des données est la règle, avec un cadre réglementaire strict et dissuasif. De ce côté là je serais donc plutôt considérable comme un intégriste canal historique 😃

Merci pour le pedigree 😋

Sinon, méfie toi, on commence avec un NUC, puis deux, à la faveur des soldes, et déjà on a un petit cluster, sans la HA, et après, on craque pour un trosième, et on se retrouve avec un cluster HA+ ! 😇

Modifié par GnuByte
grammaire

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 22 heures, GnuByte a dit :

Sinon, méfie toi, on commence avec un NUC, puis deux, à la faveur des soldes, et déjà on a un petit cluster, sans la HA, et après, on craque pour un trosième, et on se retrouve avec un cluster HA+ ! 😇

J'ai monté un serveur perso sous Debian Buster pour en faire une sandbox et m'amuser un peu avec du btrfs et des VM, domaines que je ne connais vraiment pas assez encore.
Je garde mon DS918+ pour la gestion des photos par Moments et toute la partie Gestion des disques qui, comme le confirme ta présentation, est quand même bien pensée sur DSM. 🙂 

Pour l'instant la haute disponibilité n'est pas dans le tableau des objectifs à court terme 😉 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais tu es perdu, mon ami, d'ores et déjà, tu es perdu 😃 !!!

Tu viens de l'avouer. Tu as installé un serveur rien que pour ça. J'ai fait pareil il y a quelques années. J'ai commencé par monter une linux box fanless, car après le watercooling maison, c'était la seule façon de faire plus silencieux, et un MMORPG drogue dure (Eve) me retenait encore temporairement ma station sous windows (j'ai arrêté, depuis). J'avais vraiment trop envie de retrouver une machine Linux chez moi. J'ai commencé à jouer avec libvirt en découvrant Gentoo (the over uber distrib). Et, ma foi, virt-manager c'est vraiment facile. On peut lancer ses VMs à la main, mais c'est plus pénible. J'ai placé des VM là (DNS secondaire, web, minercraft pour mon fils, mail, proxy, supervision), sur cette station, sûre, sous Linux Gentoo, que l'on peut installer facilement, qui était devenue ma station de confiance, contrôlant le clavier et la souris avec Synergy, pour passer de linux à Windows sur plusieurs écrans. Cette première machine est un i7 4770s, 32Go DDR3,  dans un boitier Streacom FC5, qui surestimait un peu sa capacité de dissipation. En régime de base tout allait bien, mais en régime de compilation parallèle, ça chauffait pas mal. Du coup, j'ai placé un script qui modulait les freq en fonction de la température du proc, capé à 65°c, et hop, zéro throttle.

Et puis, un jour, je chope d'occase une CM Asus z170 et un 6700K vraiment pas chers, une honte. Genre le mec s'en débarrasse vite vite pour choper un 7700K immédiatement. La semaine suivante, un boîtier HDplex H5 d'occasion, avec deux alimentations... La RAM ensuite, juuuuste avant sa flambée. Merci les forum HFR.

Mince j'avais deux nœuds. Sur celui là, j'ai rajouté une carte graphique, une GTX 750ti, refroidie en fanless sur l'autre côté du boitier, avec l'envie de lui faire un PCI passthrought ou jouer avec de la cryptomonnaie. Je n'ai fait ni l'un ni l'autre avec cette machine là. Le PCI Passthrough a attendu ma station Ryzen R9. (et ça marche d'enfer, aussi). Quand j'évoque une machine Fanless, au montage, ça prend pas 30 minutes. Il faut compter beaucoup plus de temps, et une quantité industrielle de pâte thermique. C'est du mécano, mais en version ++. Et puis on y touche pas tout de suite, hein. Changer un proc, ça se mérite, et ça prend au moins 3-4h.

J'ai donc deux noeuds, deux libvirtd, et, mince, une VM passe facilement de l'une à l'autre... Juste que le temps de transfert des VM est impactant... Il me faudrait un système de fichiers partagés...

Et me voilà parti à jouer avec DRBD et Ceph, que je n'avais pas surveillés... Si chaque noeud dispose d'une abstraction de disque localement, la VM switchera plus vite... J'adopte DRBD, plus facile avec deux noeuds, mais je n'ai pas la HA, pour laquelle il faudrait un troisième noeud...

Hahaha, tu vois la suite ?
Un autre boîtier HDplex H5, un Ryzen R7 1700X, 64Go de ram compatible (en zen 1, il la fallait compatible) sur une carte mère Asrock B350 Pro4. Et une 1060 refroidie fanless. En cas de coup dur ça fera une station très honorable.

Donc, trois noeuds, on peut vraiment jouer. Quelques disques SSD de 500 Go en solde, et en avant.

J'ai un peu tout testé, sauf UnRaid et VMware, et je me suis arrêté sur Proxmox.

Un cluster, des VMs, un NAS, et j'ai toutes les raisons de linuxer tranquillement.

J'ai tellement joué avec que j'ai déployé au travail la même technologie, sur trois Threadripper 2950X 128Go ECC, avec 4x2To SSD MLC chacun sous Ceph, pour rien en licence logicielle, contre un billet de 6000€ la première année chez VMware. C'est vraiment une arnaque, par rapport à du logiciel libre. Proxmox vient de déployer son serveur de sauvegarde, et n'a plus rien à envier à VMware.

Tout ça en jouant avec des VM et des Snapshot BTRFS il y a 5 ans...

Si vous me suppliez je posterai une photo du cluster. :biggrin:

Entre la première machine et le cluster en ligne, il a bien fallu 3 ans. J'ai gardé des pièces, glanée ici ou là, quelques temps avant de monter les nœuds. Si tu n'as pas la journée, et si tu ne commences pas tôt, tu peux ne pas finir dans la journée. Monter une machine fanless à caloducts prend beaucoup plus de temps qu'une machine classique.

 

Modifié par GnuByte
Quelques liens de plus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour GnuByte,

Ton dernier post est très instructif, ca me donne des idée pour cet hiver

sachant que j'ai commencé a jouer avec Vmware (on peut avoir une licence gratuite pour les particulier /étudiant) sur une HPE Z230 et 32Go de RAM mais pour ce que je veux faire je crois que je vais me trouver un Ryzen R7 (3700X) d’occase .

On peut continuer cette discutions dans le Bar si tu veux pas polluer ta présentation

https://www.nas-forum.com/forum/forum/24-le-bar/

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 30/07/2020 à 08:04, .Shad. a dit :

. 🙂

Bah, c'est le fil de ma présentation, hein, si il y a bien un endroit pour vous entraîner dans ma cosmogonie, c'est bien ici, non?

Et puis, ici, justement là où on cause de mon matos, difficile de faire hors sujet 😎

Sinon, VMware en standalone, c'est comme virt-manager sous Linux. On a des VMs, elles fonctionnent, et c'est beau.

Cependant, la virtualisation en monoposte, c'est très bien pour expérimenter, mais pour déployer, on passe à côté de la vraie substantifique moelle, à savoir les systèmes de fichiers partagés et dupliqués qui permettent la migration de VM en quelques instants, avec une micro coupure de 8ms, sans perte des clients sur le serveur. Et là, c'est encore plus beau...

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne sais pas pourquoi tu m'as cité je n'ai rien dit concernant l'emplacement de la discussion 😉

Dans mon utilisation de particulier, je ne vois pas l'intérêt de faire un cluster comme ça peut l'être en entreprise. De plus je suis assez regardant sur la consommation énergétique. D'où le NUC à la base qui montre quand même certaines limites (pas de RAID possible).

Mon serveur sera assez peu énergivore une fois en production. On ne peut pas dire la même chose d'un cluster de plusieurs machines, qui plus est avec des VM. Et honnêtement le labporn c'est pas mon truc. 😛

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La citation est un bug de l'interface via chrome sur smartphone. Une fois qu'il croit que l'on pense que l'on cite, qu'on a failli citer mais qu'on ne veut plus, il pense que l'on cite coûte que coûte , je n'ai pas trouvé moyen d'effacer complètement la citation depuis mon smartphone, hélas.

Concernant le labporn, (au passage, je découvre ce mot, qui peut éventuellement correspondre à une partie de l'exposé de ce fil), je constate que nombreux sont les membres de cet éminent forum qui disposent d'une signature, laquelle constitue une forme de matosporn. Sur ces signatures, j'ai vu passer un cluster proxmox 3 noeuds :biggrin:, du coup, je me suis senti moins seul. 

L'aspect énergétique des installations importe, je le reconnais. C'est un paramètre. Ce paramètre croise l'éthique à la capacité de financement. La providence, quelques gènes et un pas mal de travail, me permettent d'en supporter le coût aujourd'hui, sans que pour autant je ne me comporte comme un anti écologique (je trie, je roule à l'éthanol, je prévois l'électrique, mais je dois encore me déplacer). La planète va mal, le climat déraille, les enfants souffrent d'asthme à un point que je n'imaginais pas voir augmenter de ma vie de praticien, tout comme le diabète de type 1. L'humanité croule sous ses propres contradictions, le mal gagne et je m'efforce donc de faire le bien et son prosélytisme, dans le respect systématique de chacun.

Internet, ce merveilleux outils de communication qui nous permet à tous d'échanger, a établi une philosophie de partage des connaissances. Ce partage des connaissances est incarné par l'esprit d'entraide qui règne ici, esprit dans lequel je me reconnais. Internet m'a, tôt, beaucoup donné, depuis ses origine en France à laquelle j'ai eu la chance de participer. Je le répète souvent, je suis un dino, un vieux, un barbu, un croulant. Un Nerd pré-Geek qui a tout de même trouvé moyen de se reproduire. J'ai eu la chance de bosser chez Calvacom, dès 1992, en parallèle de mes études, et j'ai par exemple connu yahoo comme un sous domaine de stanford.edu. On tapait "http://yahoo.stanford.edu" et https n'existait pas. Ma propre station de travail, sous Linux bien sûr (Slackware, à l'époque, de mémoire), disposait d'une adresse IP wan... On routait le réseau local en WAN au début d'internet. Un simple ordinateur de gestion de rétroprojecteur de la faculté de médecine Aix-Marseille dispose encore aujourd'hui d'une IP WAN routable (!)... Les vieux acteurs se sont bien servi... Disposer de services accessibles depuis l'extérieur sur sa station est contenu dans l'ADN des systèmes UNIX. Un site web, un MTA, un serveur de news sur les sujets que l'on aime, un miroir de sources ou de la distribution linux que l'on pratique. Par bien des égards, l'esprit de partage, combattu par l’asymétrie des débits des accès internet qui ont longtemps voulu nous réduire à de seuls consommateurs de services extérieurs, cet esprit de partage se retrouve dans l'hébergement de services divers, sur les NAS. Et Synology étant un gros acteur, avec son génialissime SHR, je vous rejoins tous ici, pour profiter de l'avance que nous avez thésaurisé ici (et je pense d'ailleurs revoir ma position sur docker en travaillant un peu la question, vu que tu as posté quelques trucs passionnants sur la supervision), et tâcher d'y contribuer à ma modeste mesure.

Donc, oui, j'ai un cluster proxmox HA. Manifestement je ne suis pas tout seul. Ouf.

Mince, le mien est fanless. Genre en France on est peut être deux à faire un cluster fanless. Déjà, opérer un cluster proxmox maison dans son "homelab" comme on dit communément, on est sans doute déjà pas nombreux. S'il il est fanless, en plus, ça diminue encore les chance d'en croiser. Fatalement, ça fait porn. 

Je pourrais aussi mentir sur ma signature, faire profil bas, indiquer un NAS plus modeste, et une LiveBox v3 à la vanille. J'ai choisi la vérité.

Le bien ne se discute pas. C'est une philosophie qui n'accepte aucune compromission.

J'ai du matos. Je n'y peux rien. Mon repose pied, à cet instant très précis, est une Silicon Graphics O2 Audio-Video. Plus personne ne sait ce que c'est, mais j'en ai tellement rêvé gamin. Ça ne sert plus à rien, ça chauffe de l'enfer,, j'ai oublié le mot de passe root, Irix est troué de l'hyperespace, alors ça me fait un repose pied excellent.

Le matos se partage difficilement. La connaissance, beaucoup plus facilement. Chic, vous en partagez plein, cool, moi aussi !

J'adore cet endroit, et désolé si je choque avec mon labporn, loin de moi l'idée de gêner quiconque.

Je vous aime tous.

FC5.jpg

Culster-HA.jpg

Next-Indy.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il n'y avait aucune attaque dans mes propos tkt, je disais juste vers quoi je m'orientais sans pour autant critiquer 😛

Vu que tu disais qu'il y avait des chances que je dévie vers toujours plus, j'expliquais qu'il y avait peu de chance au contraire.

Labporn c'est un terme très second degré qu'on retrouve sur Reddit dans le sub-reddit Homelab, généralement on y retrouve des photos d'installation avec des gens qui ont 2 armoires réseau 12U ou plus remplies de matos et qui ne font pas grand chose avec 😛

Généralement ça se prend pas des masses au sérieux !

A l'inverse tu as le Labgore, tu y retrouves les installations les plus crades possibles (en commençant par le câble management !).

Modifié par .Shad.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 28/07/2020 à 21:11, GnuByte a dit :

et j'ai l'arrogance inconsciente de lancer des sed dans des dossiers...

J'ai utilisé peu de fois cette commande, déjà sur un fichier c'était chaud pour moi pour ce que je voulais faire mais dans un dossier avec plein de fichiers de conf, j'ose à peine imaginer... 😆

Je suis un petit jeune et linuxien depuis bien moins longtemps que toi (vous ? devrais-je dire) et effectivement très beau pédigrée ! Je suis impressionné par cette expérience et j'admire cette curiosité qui ne t'a jamais quitté avec le temps, j'espère être comme ça plus tard et continuer de tester et d'apprendre plein de trucs ! Tu m'as donné envie de me lancer dans plein de projets ! Merci et bienvenue à toi. Conserve ton humour s'il te plaît 😁😉

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, .Shad. a dit :

Généralement ça se prend pas des masses au sérieux !

A l'inverse tu as le Labgore, tu y retrouves les installations les plus crades possibles (en commençant par le câble management !).

Se prendre au sérieux, c'est arrêter de jouer !

Et arrêter de jouer, c'est être vieux !

Moi, je joue au docteur, et les gens me paient pour ça, et le reste du temps, je joue à d'autres trucs. 

Comme disait Voltaire, "J'ai décidé d'être heureux, c'est meilleur pour ma santé" :biggrin:

il y a 11 minutes, Andrea a dit :

J'ai utilisé peu de fois cette commande, déjà sur un fichier c'était chaud pour moi pour ce que je voulais faire mais dans un dossier avec plein de fichiers de conf, j'ose à peine imaginer... 😆

Je suis un petit jeune et linuxien depuis bien moins longtemps que toi (vous ? devrais-je dire) et effectivement très beau pédigrée ! Je suis impressionné par cette expérience et j'admire cette curiosité qui ne t'a jamais quitté avec le temps, j'espère être comme ça plus tard et continuer de tester et d'apprendre plein de trucs ! Tu m'as donné envie de me lancer dans plein de projets ! Merci et bienvenue à toi. Conserve ton humour s'il te plaît 😁😉

Ha, mais tu sais ce qu'est "sed", donc, tu as déjà entendu parler des expressions régulières (qui est une putain de sacrée exégèse logique de fainéant, et en plus déboguée depuis 40ans) ! Je t'en félicite ! Les regexp, c'est la vie ! Je n'ai pas toujours été vieux. J'ai été un petit jeune, dans le temps, qui regardait avec la bave qui tombe un vieux gourou Unix (BSD, FreeBSD avec support, Unixware®) faire tout même le café avec Emacs (le gars avait son nom dans les grettings de gcc). J'ai jamais pu me faire à Emacs, je suis Vi.

Dis moi tu. Mes étudiants me disent "vous" au début, et puis on fait de la médecine, et on se tutoie. Ici, on fait de l'informatique assistée par ordinateur, des trucs et des trucs machins cools qui arrangent la vie mais qu'on est pas obligés de faire, alors ne restons pas guindés. Le monde est plat. C'est la pan-démocratie d'internet. Disons nous tu, avec respect et courtoisie, dans la joie et le bonheur des peuples.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour les photos,

Tu as pas mis l'alimentation dans ton  ( j'utilise ce terme cas vous voulez que l'on vous tutoie 😁 ) HDplex H5 ? après je comprends que pour le management de celui-ci c'est plus simple si elle est pas dans le boitier.

Mais le top dans toutes ces photo c’est la station silicongraphics 😍🤩, elle fonctionne encore ? La première fois que j'ai vu ça c’était pendant mes études et c’était le top à l’époque.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, firlin a dit :

Merci pour les photos,

Tu as pas mis l'alimentation dans ton  ( j'utilise ce terme cas vous voulez que l'on vous tutoie 😁 ) HDplex H5 ? après je comprends que pour le management de celui-ci c'est plus simple si elle est pas dans le boitier.

Mais le top dans toutes ces photo c’est la station silicongraphics 😍🤩, elle fonctionne encore ? La première fois que j'ai vu ça c’était pendant mes études et c’était le top à l’époque.

Excellente remarque. Les alimentations sont assez disparates. Celle du FC5, en bas et sur la photo de la carte mère (i7 4770s), il s'agit d'une unité ZF240 FANLESS 240W ZEROFLEX PSU.

Streacom-PSU.thumb.jpg.9420183908c60d154dc07da438b3f86b.jpg

Celle du gris métal me semble être un modèle identique passant directement du 220V alternatif aux tensions d'usage. Celle du Ryzen 3700X ( car le 1700X m'a donné des signes de faiblesse, au bout de 2 ans et un mois, j'ai dû le remplacer, une demie journée de lutte) en noir et en haut, il s'agit d'une HDPLEX 400W HiFi DC-ATX associée à une alimentation externe 19.5V par 16,9A Dell Alienware (330W) .

HDPLEX-PSU.thumb.jpg.563bb6816bbb006514220b6d043cc077.jpg

J'ai monté ces machines entre 2014 et fin 2017. Placer un Ryzen 1700X dans un chassis à refroidissement passif, il fallait une certaine dose de confiance dans le système, tout de même.

Tout à fond, ça peut sur le papier consommer 240x2+330=810W. Dans les faits, en régime de base, on a du mal à arriver aux 400W à fond. Je devrais contrôler à la pince. Les disques sont tous des SSDs. 1x500Go+1x1To par noeud.

La Silicon Graphics Indigo fonctionne encore, sous réserve lui trouver un rare moniteur à entrée composite. J'en ai gardé, longtemps, mais chaque bébé pèse 30Kg au moins, et mon dernier déménagement en a eu raison. La Next Station Turbocolor est encore complète, et fonctionnelle encore en 2015, dernière fois que j'ai tout branché ensemble. C'est Vintage, d'une lenteur à pleurer. Le moindre Ryzen R3 fait mieux aujourd'hui. La station que j'utilise actuellement, une R9 3900XT/128Go sous Linux pourrait faire tourner une douzaine d'instances virtualisées graphiques de SGI Indy ou Next sans qu'un ralentissement notable se fasse sentir.

Mais c'est beau, je te le concède. Et que de vieux souvenirs. Du reste, elles sont là, dans ma bibliothèque, reconnues des seuls conaisseurs.

J'ai dû jeter (foutu divorce) une Sun SparcStation 20 Dual Bipro HyperSparc ROSS 200MHz (de mémoire), dont il ne me reste plus qu'un module CPU optionnel dont je glisse une photo. Chacun de ces processeur dissipait éventuellement 30W, d'où le radiateur ridicule de nos jours.

RossBiPro150-3.thumb.jpg.6db4d63dd286bbed4d3f9612ef431bd9.jpgRossBiPro150-2.thumb.jpg.3d9d81179c28b16464f2ddcb71512083.jpgRossBiPro150.thumb.jpg.b8b11580fb88a3c5f5662c36dc556c9a.jpg

Modifié par GnuByte

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.