This site uses cookies! Learn More

Ce site utilise des cookies !

En continuant à utiliser ce site, vous vous engagez à nous permettre de stocker des cookies sur votre ordinateur.

 

Si nous utilisons des cookies et retenons des données anonymes, c’est pour nous aider à mieux gérer notre mesure d’audience, aider nos partenaires commerciaux à nous rémunérer et nos partenaires publicitaires à proposer des annonces qui vous correspondent.

 

Grâce à ces cookies, le forum est en mesure de savoir qui écrit un message et utile pour le système d'authentification.

 

En cliquant sur « J'accepte », vous acceptez l'utilisation par NAS-Forum de cookies publicitaires et de mesure d'audience fine.

.Shad.

Membres
  • Compteur de contenus

    4 845
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    96

.Shad. a gagné pour la dernière fois le 14 janvier

.Shad. a eu le contenu le plus aimé !

À propos de .Shad.

Mon Profil

  • Mon NAS
    DS918+

Visiteurs récents du profil

6 617 visualisations du profil

.Shad.'s Achievements

Mentor

Mentor (12/14)

  • Conversation Starter Rare
  • Reacting Well Rare
  • Dedicated Rare
  • Very Popular Rare
  • Posting Machine Rare

Recent Badges

467

Réputation sur la communauté

  1. Que dit la page d'erreur ? Si tu fais F12, est-ce que tu arrives à voir le numéro d'erreur ? (404, 503, ...)
  2. Utiliser le groupe permet de ne pas toucher aux permissions. C'est toi qui vois la méthode que tu préfères.
  3. J'expliquais juste à quoi ça servait.
  4. Je ne sais plus comment c'était sous DSM 6, mais je doute que tu aies nativement du 666 sur ce fichier-là, je pense que tu devais avoir initialement du 660 voir plutôt du 640. En l'état tout utilisateur du système peut utiliser et effacer ton fichier. Tu as dû étendre les permissions à un moment donné. Le mieux étant de laisser root/root quand on a la possibilité, si pas, créer un groupe dédié à la manipulation de ce fichier, et attribuer ce groupe au fichier. C'est beaucoup plus sécurisé qu'un 666. C'est d'ailleurs le système utilisé par DSM 7 pour renderD128, qui autrefois appartenait à root/root, et maintenant root/videodriver. Ainsi si besoin qu'un utilisateur accède à ce fichier on peut se servir du groupe, et ne plus modifier les permissions en 666. Les autres distributions Linux fonctionnent sur le même principe, au moins pour Ubuntu et Debian en tout cas. renderD128 je pense que c'est pour le transcodage matériel avec Plex non ? Je ne sais plus comment c'était sous DSM 6, mais je doute que tu aies nativement du 666 sur ce fichier-là, je pense que tu devais avoir initialement du 660 voir plutôt du 640. En l'état tout utilisateur du système peut utiliser et effacer ton fichier. Tu as dû étendre les permissions à un moment donné. Le mieux étant de laisser root/root quand on a la possibilité, si pas, créer un groupe dédié à la manipulation de ce fichier, et attribuer ce groupe au fichier. C'est beaucoup plus sécurisé qu'un 666. C'est d'ailleurs le système utilisé par DSM 7 pour renderD128, qui autrefois appartenait à root/root, et maintenant root/videodriver. Ainsi si besoin qu'un utilisateur accède à ce fichier on peut se servir du groupe, et ne plus modifier les permissions en 666. Les autres distributions Linux fonctionnent sur le même principe, au moins pour Ubuntu et Debian en tout cas. renderD128 je pense que c'est pour le transcodage matériel avec Plex non ? De mon côté ça ne marche pas mieux avec un chmod 666 avec la 1.21.2, donc pour moi le problème ne vient pas de là. Mais d'où, je ne sais pas encore.
  5. Celle où se trouve le NAS distant.
  6. Salut, Très probablement la redirection de ports sur ta box qui a sauté, sinon c'est le pare-feu du NAS qui n'autorise pas l'accès à Hyperbackup. Vérifie que le port 6281 est bien redirigé et actif sur le NAS distant, c'est le port qu'utilise Hyperbackup Vault.
  7. .Shad.

    Davx5 sécurité

    Je ne pense pas qu'il y ait de risques. Après tu n'as qu'à créer un utilisateur dédié, qui n'a d'autre droit que d'utiliser CardDav, et y attacher tes contacts.
  8. Avec le NDD (gratuit) de Synology tu peux. Avec un NDD gratuit, je n'en connais pas, ça existe peut-être cela dit.
  9. .Shad.

    (Résolu) Hstspreload

    Moi j'investiguerais vers ton système de redirection IPv4/6 sur des NAS différents, je t'ai toujours dit de remettre ça à plat. Je dis pas que c'est ça, mais qu'il y a bien 50% de chance que ça le soit.
  10. Normalement, tu fais en sorte d'utiliser des noms d'hôte voire des FQDN pour accéder à tes périphériques, avec un résolveur local qui te permet d'avoir les mêmes adresses en interne et externe, simplement ça pointe soit sur ton IP publique ou une IP locale suivant l'origine de la requête. Même si tu changes ta plage DHCP, dans ce cas-là tu as juste à modifier ton serveur DNS local. Et peut-être deux/trois autres endroits où on peut juste entrer une IP et pas un nom d'hôte, mais c'est très limité.
  11. .Shad.

    [TUTO] [Docker] SMBv1

    La grosse limitation de ce tutoriel c'est que c'est très dépendant du périphérique. Ce que j'ai éprouvé c'est le fait qu'un périphérique fonctionnant en NT1 (SMB1) peut se connecter au conteneur qui partage tel ou tel dossier du NAS. Reste le protocole de découverte, wsdd2, mDNS, etc... qui a l'air d'avoir beaucoup évolué au fil des ans, pour ça je compte sur les utilisateurs comme toi pour débugger un peu le fonctionnement de leurs périphériques pour faire avancer la chose.
  12. .Shad.

    Ma présentation : Warzouz

    Bienvenue parmi nous !
  13. Pas de mention = latest Tu peux très bien utiliser le dépôt de Docker Hub, c'est juste que tu es limité à un nombre de pulls, ce qui n'est pas gênant pour l'immense majorité des utilisateurs.